Logo WAC

10 rue des Argentiers,

33000 Bordeaux
+33(0)5 56 79 73 54
+33(0)6 60 11 01 62

www.lamauvaisereputation.net

 

 « BADAAAASSS »
Anna Byskov, Baptiste Le Chapelain,
Jeanne Moynot, Thomas Teurlai

« Il y aurait assurément cent autres façons de justifier la présence des quatre artistes réunis dans l’exposition BADAAAASSS, mais aucune ne dit mieux que ce titre ce qui a guidé mon choix de les présenter ensemble. Car il ne s’agit pas d’un quatuor de mauvais goût (encore que !) – ce que pourrait laisser penser une traduction fautive de l’expression américaine badass (selon laquelle le « cul » malsain dominerait : porno, sado, scato) -, mais de quatre personnalités fortes ayant l’impertinence chevillée au corps de résister aux conformismes ambiants, ceux de l’art compris.Car le mot badass, qualifie en réalité des personnes qui ne s’en laissent pas compter, non impressionnables, suivant leur tempérament rebelle aux injonctions normatives, pas forcément ramenardes mais imposant leur style, leur façon d’être et de vivre, leur expression. […]

D’un mot, pour revenir à notre titre qui, on l’aura noté, n’est pas Badass, mais BADAAAASSS, il doit aussi se lire dans la perspective de la conférence performance que je donnerai avec Gauthier Tassart en liaison avec l’exposition : LCDB (Le Culte Des Bannis) III. La multiplication des A et des S sonorisant en quelque sorte la formule, est en effet un clin d’œil au film « culte » Sweet Sweetback’s Baadasssss Song de Melvin Van Peebles (et forcément, aussi au film-hommage de son fils Mario Baadasssss!). Écrivain, compagnon de route de Hara-Kiri, premier cinéaste de la Blacksploitation, acteur, musicien, Melvin Van Peebles, court-circuiteur de genres aux mille vies menées tambour battant, plus artistes que beaucoup de ceux que se prétendent tels, tient une place évidemment de choix dans mon cercle des « bannis ». Arnaud Labelle-Rojoux

La Mauvaise Réputation

La librairie-galerie indépendante La Mauvaise Réputation a vu le jour en automne 2002 au 19 rue des Argentiers à Bordeaux, au cœur du quartier Saint Pierre. Depuis 14 ans, elle explore sans relâche un univers de livres rares, décalés ou étranges. Elle emprunte ces chemins situés aux lisières de l’art et du livre, mettant la lumière sur des genres et des formes peu défendus jusqu’alors par ses confrères. Les expositions s’y enchaînent dès son ouverture prolongeant sur les murs ce goût pour des artistes parfois excentriques, souvent avant-gardistes ou carrément contestataires.

Qu’ils soient graphistes, peintres, sculpteurs, illustrateurs, photographes, travaillant seul ou en collectif, tous s’inscrivent dans cet esprit singulier qui fait de La Mauvaise Réputation un lieu unique. En février 2016 La Mauvaise Réputation s’est agrandie pour devenir deux lieux uniques :
✳︎ La Galerie La Mauvaise Réputation s’établit au n°10 de la rue des Argentiers (juste en face de la librairie) dans un beau local de 75 m2.

✵ La Librairie La Mauvaise Réputation, qui, libérée de son espace d’exposition, compte encore plus de nouveaux rayonnages, encore plus de beaux livres curieux, drôles, étranges, surprenants, irrévérencieux…