Logo WAC

Hangar G2, rez-de-chaussée

Bassin à flot n°1

Quai Armand Lalande

33300 Bordeaux

05 56 24 71 36

www.frac-aquitaine.net
facebook

« Des Mondes aquatiques #2 »
20-06 – 5.11.2017
→ Commissariat Claire Jacquet

Le projet Des Mondes aquatiques organisé en deux volets au Centre international d’art et du paysage à Vassivière et au Frac Aquitaine, interroge les rapports entre les humains et les milieux aquatiques, depuis le face à face du pêcheur solitaire avec son poisson jusqu’au prédateur industriel prélevant de l’océan des quantités incommensurables.

Dans le val de Gorge d’Enfer, près des Eyzies, le saumon sculpté dans la roche il y a 25 000 ans témoigne d’une relation, déjà étroite, de prédation et de fréquentation entre l’homme, le monde aquatique et les pratiques halieutiques. Comme la chasse et la cueillette, la pêche se présente ainsi comme une appréhension privilégiée de la nature et du paysage.(…)

La pêche, avant de devenir un loisir, fut d’abord un besoin et un exercice intrépide. De manière très particulière, elle est un levier puissant pour l’imaginaire, les symboles et les récits héroïques : les pêches deviennent miraculeuses, les poissons prennent des dimensions extraordinaires, le récit se métamorphose en épopée. « Ne doutez pas que la pêche soit un art », écrit Izaac Walton dans cette bible qu’est Le parfait pêcheur à la ligne ou Le divertissement du contemplatif édité au milieu du XVIIe siècle, qui donne à la pêche ses lettres de noblesse philosophiques et laisse entrevoir cette activité comme bien plus complexe qu’elle ne paraît, au delà de sa dimension prédatrice.

Les rendez-vous WAC le 30 septembre 2017
  • Atelier familles Comme un pinceau dans l’eau avec l’artiste Anne Colomes,
    pour les adultes et les 4-6 ans de 15h à 17h, 3€/personne
  • Visite partagée de l’exposition « Des Mondes aquatiques #2 », 16h30, durée 1h, gratuite et pour tous les publics
  • Le 30 septembre 2017 à 17h30 à 18h Vidéo, 26′, 2017, (c) Suzanne Husky* Au Hangar G2. Gratuit.

 

*Sirène et sirènes, pose un regard sur la forme contemporaine que prend la chimère de ce corps impossible mi homme mi poisson. Basé sur une interview avec une sirène professionnelle, puis de nombreux tutoriels de maquillages, le film observe la manière dont la sirène, historiquement et culturellement associée aux naufrages des marins, serait symboliquement annonciatrice de la fin du système capitaliste à l’origine de l’expérience mondiale de la crise écologique impactant les océans.

 

Maitetxu Eccheverria, Alberto, Ile Margaux, série Voyages Insulaires, 2016, Coproduction FRAC Aquitaine, IDDAC, Arrêt sur l’image, Château Palmer, avec le soutien du Conseil Départemental Aquitaine, de Gens d’Estuaire et de Cental DUPON, © & photo : Maitetxu.
Pierre et Gilles, Saint Jean et Saint Jacques, série Les Saints, 1990.
Présence Panchounette, Tombeau pour Hérault de Séchelles, 1982, Collection FRAC des Pays de la Loire, © Présence Panchounette.
Extrait de Sirènes et Sirènes de Suzanne Husky, ©Suzanne Husky.
FRAC Aquitaine

Depuis sa création en 1982, le Frac Aquitaine poursuit ses missions de soutien à la création contemporaine, par le biais de la constitution et de la gestion d’une collection, qu’il diffuse en région, en France et à l’étranger. Ces missions sont relayées par un programme d’actions de sensibilisation à l’art, diversifiées et adaptées aux différents publics, au travers d’expositions et opérations concertées avec les partenaires culturels sur l’ensemble du territoire.

Attaché à sa mission première qu’est la constitution d’une collection d’art contemporain, le Frac Aquitaine a constitué au cours de ces 35 dernières années un patrimoine vivant et représentatif des formes et expressions contemporaines les plus variées (peinture, sculpture, photographie, vidéo, installation…) et conserve aujourd’hui plus de mille œuvres, d’artistes de renom, et aussi de jeunes talents prometteurs.